Le courage de dépasser ses peurs

Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur print

Changer c’est perdre et c’est gagner. Mais changer fait peur, pourquoi ? En grande partie parce qu’il y a le deuil de la perte et le gain n’est pas toujours suffisamment clair. Les grandes lignes peuvent être là, mais entre la réalité future et ce que le présent offre, il y a un décalage, il y a de l’incertitude et une part de hasard que nous ne pouvons maitriser, la part du mystère de la vie.

L’incertitude est sans doute ce qui freine le changement et notre mise en action. On sait ce qu’on a et on ne sait pas ce qu’on aura et cela peut faire peur et nous contraindre à rester dans la passivité, dans la procrastination.

Comment s’autoriser à rendre le changement possible ?

En comprenant bien le pour et le contre de la décision à prendre, celle qui nous permettra d’accéder à ce changement qui nous fera sûrement avancer vers l’inconnu.

Faire confiance à son intuition, à la vie. Accepter que les choses n’arrivent pas par hasard dans notre vie nous ouvre à notre propre chemin d’évolution personnelle. Pour évoluer il faut essayer de comprendre les messages cachés que chaque expérience nous apporte. Mais il faut aussi s’ouvrir à la spontanéité et à la nouveauté, et pour qu’elles entrent dans notre vie il faut leur faire de la place, précisément en laissant aller ce dont nous n’avons plus besoin et qui nous cause des souffrances. LET GO.

Laisser ses anciens bagages derrière soi demande du courage. Changer demande du courage. Faire face à ce qui nous fait peur demande du courage.

Comme disait Nelson Mandela, “le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de la vaincre”. Je dirai même, c’est la capacité de la dépasser, de passer à travers et de la laisser derrière soi comme une partie de nous qui n’est plus car elle est à présent ouverte à une nouvelle expérience où le courage est le moteur.

Dépasser ses peurs prends du temps mais c’est peut-être la chose la plus gratifiante car à chaque barrière que nous faisons tomber nous devenons un peu plus nous-même.

 

Crédit photo : Kasia Avery

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
Maryline Gomes

Maryline Gomes

#écrivain #psycho #chercheuse #burnout #bonheur #émotions

Je cherche à comprendre comment notre monde émotionnel crée notre réalité. Partie à l'aventure depuis un moment, au fil de mes trouvailles je découvre que la vie est magique...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
×
×

Panier

​​​​​Recevez gratuitement mon ebook "Burnout : 3 clés pour en sortir"​.
​Retrouver le bonheur d'être heureux : c'est possible !