Emotions & Raison

L’émotion est le moteur du changement. – Olivier Lockert
Les émotions sont le trait d’union entre le corps et l’esprit. – Christophe André

Le rôle des émotions et des affects

« La source des émotions est en nous et non pas dans les événements qui les provoquent. » Henri Boucher

Daniel Goleman (1995), Docteur en psychologie américain, célèbre pour ses travaux sur l’intelligence émotionnelle, définit les émotions comme étant « à la fois les sentiments et les pensées, les états psychologiques et biologiques particuliers, ainsi que la gamme de tendances à l’action qu’il suscite. Il existe des centaines d’émotions, avec leurs combinaisons, variantes et mutations ». Cette définition me convient très bien, puisqu’il s’agit en effet de nos ressentis et réactions vis-à-vis d’une situation ou d’un événement déclencheur.

Être en burnout, c’est être pris dans un tourbillon émotionnel intense, qui peut nous mener à avoir des réactions disproportionnées face aux différentes situations rencontrées. Il s’agit ainsi d’une période marquée par une profonde instabilité, nos fondamentaux sont remis en question entraînant un déséquilibre intérieur. Mais quelle en est l’origine ?

Il me semble que les deux points suivants apportent quelques pistes de réflexions :

. émotions non vécues : lorsque nous refoulons nos émotions au lieu de les accepter et de les vivre, l’émotion non vécue est posée en déni à l’intérieur de nous. De ce fait, puisque notre monde extérieur est le reflet de notre monde intérieur, il projette cette émotion non vécue en miroir et c’est pourquoi nous la retrouvons sous d’autres formes qui ont pour but de nous reconnecter à elle pour la régler au plus profond de nous-même.

. conflits de valeurs : lorsque nous rencontrons une situation qui s’oppose à une de nos valeurs fondamentales (intégrité, justice, morale, etc.), cela va réveiller en nous des émotions négatives (colère, peur, rage, etc.). Parce qu’une valeur est associée à une (ou des) croyance(s), celle-ci est alors également remise en cause ce qui peut s’avérer profondément déstabilisateur, puisqu’elle défit la construction de notre propre identité.

Si vous avez vécu une certaine expérience dans le passé (bonne ou mauvaise, peu importe sa nature) et que la même situation se reproduit aujourd’hui, il est alors fort probable que vous ayez une réponse émotionnelle identique au même stimuli. Notre vie émotionnelle est construite selon une logique d’association, où remémorer un élément peut évoquer le tout, en créant sa propre réalité et donc sa réponse ou mode de réaction. Les émotions sont au cœur de nos convictions qui deviennent des vérités absolues. Nos souvenirs sont ainsi toujours une interprétation de ce que nous avons vécu, en fonction de nos ressentis.

La logique rationnelle ne décide pas des émotions à vivre, ni le moment où elles se présentent, mais peut interférer sur le cours de nos réactions. Toutefois, en situation de burnout, notre capacité de discernement est affectée par un émotionnel débordant, conduisant ainsi à des réactions moins appropriées. Parce que l’émotionnel l’emporte, il est alors difficile de faire entendre la voix de la raison.

Ce n’est qu’en comprenant les raisons à un niveau plus profond qu’il est possible de retrouver un équilibre émotionnel. En nous mettant sur notre chemin des situations qui peuvent sembler être à première vue injustes, inacceptables, etc., la vie nous rend service car cela nous permettra de plonger dans un émotionnel non vécu pour lui apporter un nouveau regard et donc, une nouvelle résolution de la charge affective associée. En ce sens, ce sera à terme le tremplin qui permet de résoudre nos maux, parce que nous serons à même de déclencher une autre réponse émotionnelle à un événement similaire.

De ce fait, il y a de fortes chances qu’une même situation revienne (sous une forme ou une autre mais avec toujours le même objectif) jusqu’à ce que vous compreniez le message caché, sous-jacent qui vous permettra à l’avenir d’adopter un nouveau comportement. Une des clés de la résolution est la COMPREHENSION (la logique rationnelle au service de la logique émotionnelle), ou pour dire autrement prendre conscience de nos réactions.

Fermer le menu
×
×

Panier